L’échange des princesses – Chantal Thomas

L'échange des princesses

Résumé: En 1721, Philippe d’Orléans est Régent, dans l’attente que Louis XV atteigne la maturité légale. L’exercice du pouvoir est agréable, il y prend goût. Surgit alors dans sa tête une idée de génie : proposer à Philippe V d’Espagne un mariage entre Louis XV, âgé de onze ans, et la très jeune Infante, Anna Maria Victoria, âgée de quatre ans, qui ne pourra donc enfanter qu’une décennie plus tard. Et il ne s’arrête pas là : il propose aussi de donner sa fille, Mademoiselle de Montpensier, comme épouse au jeune prince des Asturies, futur héritier du trône d’Espagne, pour conforter ses positions. La réaction à Madrid est enthousiaste, et les choses se mettent vite en place.

Note: 6,5/10

Critique: Tout d’abord je remercie mes amies Eugénie et Fanny pour ce cadeau d’anniversaire que je voulais après avoir assisté à une conférence de son auteure au livre sur la place à Nancy.

Chantal Thomas retranscrit très bien l’atmosphère du début XVIIIe, il faut dire que  l’historienne et écrivaine s’est « spécialisée » de les romans historiques de cette période. Son style m’a plu contrairement à certaines critiques que j’ai pu lire, je trouve qu’elle mêle très habilement la petite et la grande Histoire! Tout ce qui est rajouté comme les poupées de Anna Maria Victoria par exemple est vraisemblable. Chantal Thomas s’aide beaucoup des lettres écrites par les membres de la cour, notamment la correspondance d’Elisabeth  -Charlotte de Bavière dite La Palatine qui était l’épouse de Philippe D’Orléans le régent à l’origine de ces deux alliances. J’aurais tout de même aimé que la bibliographie soit présentée de façon un peu plus complète.

Concernant l’intrigue elle-même et les personnages je dois dire que je me suis clairement plus intéressée au sort de la petite Anna Maria Victoria fiancée à Louis XV qu’à la princesse de Montpensier mariée à Don Luis d’Espagne. L’atmosphère de cour espagnole est étouffante et la princesse semble souffrir de troubles psychiatriques. La jeune Anna Maria Victoria est en revanche très attachante, la petite fille séduit tout l’entourage de la cour de France et se lie d’amitié avec La Palatine! C’est une bonne occasion de traiter du tête de l’enfance au XVIIIe, période durant laquelle les sensibilités commencent à changer doucement.

Anna Maria Victoria  par Alexis Simon Belle  Une vraie adulte miniature
Anna Maria Victoria par Alexis Simon Belle
Une vraie adulte miniature
Portrait du couple Anna Maria Victoria et Louis XV par François de Troy (1723)
Portrait du couple Anna Maria Victoria et Louis XV par François de Troy (1723)

Chantal Thomas retranscrit donc très bien l’atmosphère des deux cours et ces deux unions si bien pensées mais vouées à l’échec. Un bon roman historique donc!

Publicités

6 réflexions sur “L’échange des princesses – Chantal Thomas

  1. Comme toi, je me suis beaucoup plus intéressée au sort de la jeune infante.
    Par contre, j’ai été moins séduite que toi par le style de l’auteure. L’échange des princesses reste quand même un roman historique qui m’a intéressé et qui m’a permis d’apprendre des choses sur l’époque.

  2. Je viens de découvrir ton blog et je pense y venir souvent !! En papillonnant dessus je m’aperçois qu’il y a pas mal de choses que j’ai vues aussi ou lues aussi ! et pour le reste pas mal de choses que j’aimerai lire ou voir ! Ce bouquin en fait partie : je le reluque à la Fnac depuis quelques mois ! Ton commentaire me conforte dans mon envie de le lire : je l’ajoute donc à ma PAL ! Merci !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s