Au bonheur des ogres – Daniel Pennac

Malaussène

Résumé: Benjamin Malaussène a un drôle de métier: bouc émissaire au service réclamations d’un grand magasin parisien où il est chargé d’apitoyer les clients grincheux. Une bombe, puis deux, explosent dans le magasin. Benjamin est le suspect numéro un de cette vague d’attentats aveugles. Quand on est l’aîné, il faut aussi survivre aux tribulations de sa tumultueuse famille : la douce Clara qui photographie comme elle respire, Thérèse l’extralucide, Louna l’amoureuse, Jérémy le curieux, le Petit rêveur, la maman et ses amants… Le tout sous les yeux de Julius, le chien épileptique, et de Tante Julia, journaliste volcanique. Quel cirque !

Note: 8/10

Critique: Ce roman m’a été offert par un ami qui adore la sage Malaussène et me la conseille depuis longtemps. J’ai vu l’adaptation du roman au cinéma à sa sortie en octobre dernier, elle ne m’avait pas totalement convaincue mais elle m’a donné envie de découvrir le roman.

Une famille attachante  

Avant de lire le roman j’avais un petit peu peur de ne pas apprécier cette famille qui me semblait assez excentrique et peut être trop pleine de bons sentiments. Je savais en tout cas que mon opinion sur le livre dépendrait très largement des personnages. Finalement, j’ai beaucoup aimé les différents personnages même s’ils ne sont pas tous très présents. J’ai particulièrement aimé Thérèse qui est très sèche, sérieuse et visiblement dotée de pouvoirs surnaturels… Elle m’a beaucoup fait rire!

Un bel équilibre des genres littéraires 

Ce que j’ai aussi beaucoup aimé dans le roman, c’est le mélange d’enquête policière, d’humour, d’histoires d’amour…etc. J’ai par exemple beaucoup aimé les commentaires de Benjamin Malaussène entre parenthèses. Ils permettent de connaître ses états d’âme au delà de son rôle de chef de famille. J’ai en revanche été un peu moins sensible à l’aspect vie de quartier et au côté un peu social (notamment du monde du travail) je suis assez difficile avec le traitement de ces thèmes dans les livres ou les films. Avec son découpage en courts chapitres le roman peut se lire très vite pour découvrir la résolution de l’enquête mais peut aussi être savouré plus longuement pour son atmosphère et ses personnages.

Il s’agit donc d’une très belle découverte! Je pense poursuivre la lecture de la saga cet été quand j’aurai davantage de temps pour lire.

Publicités

10 réflexions sur “Au bonheur des ogres – Daniel Pennac

  1. C’est un excellent roman, il faudrait que je le relise. J’avais été totalement emballée par le film d’ailleurs !

  2. Ce roman m’a beaucoup plu aussi! Il est efficace pour refaire le « plein de sens », les deux suivants (se rapprochant du monde de l’édition et de la littérature) devraient te plaire peut être davantage encore (les persos et les intrigues se complexifient un peu).

  3. J’ai lu ce roman il y a pas mal de temps et j’ai adoooooreé. C’est simple je me suis tapée toute la série. Maintenant, je me refuse d’aller voir le film parce ni l’affiche ni le trailer ne m’indique que ça va me plaire..,

  4. L’adaptation ciné n’est pas mal du tout (en tout cas largement moins pire que ce à quoi je m’attendais) et le côté social y est moins présent d’ailleurs. C’est vrai que les personnages sont géniaux. Pouvoir les suivre sur toute une saga est un vrai plaisir (oui, j’aime baucoup la saga Malaussène^^).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s