La vie rêvée de Walter Mitty – Ben Stiller

La vie rêvée de Walter Mitty – Ben Stiller

La vie rêvée de Walter MittySynopsis: Walter Mitty est un homme ordinaire, enfermé dans son quotidien, qui n’ose s’évader qu’à travers des rêves à la fois drôles et extravagants. Mais confronté à une difficulté dans sa vie professionnelle, Walter doit trouver le courage de passer à l’action dans le monde réel. Il embarque alors dans un périple incroyable, pour vivre une aventure bien plus riche que tout ce qu’il aurait pu imaginer jusqu’ici. Et qui devrait changer sa vie à jamais.

Note: 7/10

Critique: Il est difficile de rédiger une critique après celle de Twelve years a slave qui est un film bouleversant. J’aimerais tout de même rendre justice à ce film très sympa qui nous fait passer un bon moment.

Il s’agit d’une adaptation de la nouvelle de James Thurber intitulée La vie secrète de Walter Mitty (1939) déjà adaptée au cinéma par Norman Z. McLeod. Le scénario du film est assez classique. Le début de l’histoire se déroule au sein de la rédaction du magazine mythique Life qui depuis 2007 n’existe plus qu’en version informatique. On se trouve donc dans un milieu assez bobo même si Walter (la modestie incarnée) effectue un travail de l’ombre. Il se retrouve ensuite embarqué dans une aventure comprenant de multiples étapes, à la manière d’un road-movie. Ces aventures lui permettent de découvrir des mondes inconnus et d’évoluer à l’image d’un Forrest Gump par exemple. Son amour pour sa jolie collègue Cheryl (Kristen Wiig) qu’il n’ose pas aborder bénéficie également d’un traitement très classique. Ses moments d’absences peuplés de rêves délirants sont en revanche très réussis et bien intégrés dans l’intrigue.

L’humour repose sur le caractère assez naïf de Walter Mitty qui peut rappeler les précédents rôles de Ben Stiller notamment dans Mary à tout prix (1998). On rit également beaucoup au dépens de Ted Hendricks (Adam Scott) sorte d’antithèse de Walter Mitty qui est chargé de gérer la transition du magazine alors qu’il ne semble avoir aucune compétence de gestion ni aucune connaissance du magazine. Une manière de se moquer gentiment du capitalisme.

Il s’agit donc d’un film qui prend des airs de road-movie initiatique sans jamais perdre de sa légèreté, on en ressort avec le sourire!

About these ads

5 réflexions sur “La vie rêvée de Walter Mitty – Ben Stiller

  1. En plus de l’intrigue et des personnages attachants (enfin presque tous) on y voit aussi de superbes paysages (Groënland, Islande)!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s