The Hours – Stephen Daldry

The Hours

Synopsis: Dans la banlieue de Londres, au début des années vingt, Virginia Woolf (Nicole Kidman) lutte contre la folie qui la guette. Elle entame l’écriture de son grand roman, Mrs Dalloway.
Plus de vingt ans après, à Los Angeles, Laura Brown (Julianne Moore) lit cet ouvrage : une expérience si forte qu’elle songe à changer radicalement de vie.
A New York, aujourd’hui, Clarissa Vaughn (Meryl Streep), version moderne de Mrs Dalloway, soutient Richard, un ami poète atteint du sida.

Note: 09/10

Critique: Le film est une adaptation du roman du même nom de Michael Cunnigham. On peut dire qu’il est déjà devenu une sorte de classique, acclamé par la critique à sa sortie. Les trois actrices principales ont été récompensées à la Berlinale et Nicole Kidman a reçu l’oscar de la meilleure actrice.

Le film évoque donc trois femmes vivants à trois périodes différentes et étant liées par le roman Mrs Dalloway mais aussi par un autre lien scénarique que l’on découvre vers la fin du film. Les passages consacrés à chaque femme sont suffisamment longs pour nous laisser entrer dans leurs quotidiens respectifs. La mise en scène, elle, reste assez classique. Le film laisse la part belle à ses actrices qui sont toutes les trois très justes. J’ai tout de même une préférence pour Julianne Moore qui incarne une mère au foyer vivant dans une banlieue résidentielle. Son visage exprime une tristesse infinie et qui pourtant échappe à son entourage.

Julianne

Tout comme le roman Mrs Dalloway l’un des principaux thèmes du film est l’altérité. Les trois personnages souffrent mais ont du mal à partager leur ressenti avec leur entourage. La routine, la dépression, la maladie sont le maux dont souffrent ces trois femmes. Seule Virginia Woolf parvient à en parler ouvertement avec son mari Léonard. Les deux autres, parviennent tant bien que mal à cacher leur désespoir. Si le suicide de Virginia Woolf est exposé dès la première scène du film, les deux autres femmes et leurs familles doivent durant une journée prendre des décisions afin de changer leur situation.

La dernière lettre qu’écrit Virginia Woolf à son époux Léonard, lue durant la première scène du film est particulièrement émouvante. Malgré le contexte morbide, on y retrouve le style de l’écrivaine ainsi qu’une explication lucide de ses troubles mentaux.

J’ai la certitude que je vais devenir folle : je sens que nous ne pourrons pas supporter encore une de ces périodes terribles. Je sens que je ne m’en remettrai pas cette fois-ci. Je commence à entendre des voix et ne peux pas me concentrer. 

Alors, je fais ce qui semble être la meilleure chose à faire. Tu m’as donné le plus grand bonheur possible… Je ne peux plus lutter, je sais que je gâche ta vie, que sans moi tu pourrais travailler. Et tu le pourras, je sais.

Tu vois que je ne peux même pas écrire cette lettre correctement. Je ne peux pas lire. Ce que je veux dire, c’est que je te dois tout le bonheur de ma vie. Tu as été entièrement patient avec moi et incroyablement bon. Je tiens à dire cela – tout le monde le sait.

Si quelqu’un pouvait me sauver, cela aurait été toi. Tout m’a quitté, mais non la certitude de ta bonté. Je ne peux pas continuer de gâcher ta vie plus longtemps.Je ne pense pas que deux personnes auraient pu être plus heureuses que nous l’avons été.

Il s’agit donc d’un film classique dans sa forme, le réalisateur ayant l’intelligence de laisser la part belle à ses actrices et aux thèmes assez sombres. De quoi (re)donner envie de découvrir Mrs Dalloway malgré sa réputation de roman difficile à lire!

Publicités

6 réflexions sur “The Hours – Stephen Daldry

  1. J’avais bien aimé ce film et les actrices sont formidables. Je me souviens qu’à l’époque, je voulais lire le roman après avoir vu ce film. Au final, je ne l’ai toujours pas lu! Donc une bonne idée de lecture prochaine!
    Bises

  2. J’ai vu ce film à sa sortie est il ne m’a pas laissé un bon souvenir mais peut-être que maintenant avec le recul et ..l’âge je l’apprécierais plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s