Séances ciné – Mars 2014

How I live now

How I live now – Kevin Macdonald  07/10

Il s’agit de l’adaptation d’un roman de Meg Rosoff qui m’avait beaucoup marqué durant mon adolescence. En effet, l’histoire de Daisy (Saiorse Ronan) adolescente américaine qui débarque dans une Angleterre en pleine troisième guerre mondiale est originale. Elle mêle des thèmes tels que l’adolescence, l’autonomie, la peur, la violence…etc. Le résultat est plutôt bon, les acteurs sont excellents. On ressent bien l’isolement et la solitude à laquelle sont livrés Daisy et ses cousins. Cependant, le réalisateur fait le choix de filmer exactement de la même façon une virée à la rivière qu’une scène de guerre ce qui est dommage.

Beaucoup de bruit pour rien

Beaucoup de bruit pour rien – Joss Wedhon 08/10

J’ai adoré cette version contemporaine de la pièce de William Shakespeare! Le choix du noir et blanc est très beau! Les personnages de grands bourgeois en costards séjournant dans une villa collent bien au texte. Béatrice (toujours un verre de vin à la main) et Benedict sont élégants et comiques à souhait.

Les gazelles

Les Gazelles – Mona Achache  05/10

Ni comédie du siècle ni catastrophe. Cette histoire de trentenaire fraîchement célibataire a une atmosphère qui ressemble un peu La page blanche (Boulet-Penelope Bagieu). Les actrices sont bien choisies pour leurs rôles respectifs. Il y a pas mal de petites références qui peuvent parler à tout le monde. Mais il manque tout de même un peu de profondeur dans les relations entre Marie et sa famille. Trop de thèmes sont abordés sans être creusés. Il est étrange par exemple que Marie n’ait aucun ami en dehors de ses amis communs avec son ex et de ses collègues.

Ida

Ida – Pawel Pawlikowski Note 10/10

Esthétiquement le film n’est pas aussi sublime que ce que j’avais imaginé. Mais c’est une grande réussite! J’étais un sceptique au début car Ida n’a que quelques jours pour découvrir sa tante qu’elle ne connaît pas et par extension la vie en dehors du couvent.  Sa tante qui n’a jamais cherché à découvrir le sort exact des parents d’Ida met soudainement toute son énergie dans les recherches. Les découvertes auxquelles elles sont confrontées les bouleversent profondément. L’interprétation et la réalisation sont très sobres, au service d’une histoire sur le sort des Juifs polonais durant la Seconde Guerre mondiale mais surtout sur l’après, et la mémoire de ces victimes.

Publicités

5 réflexions sur “Séances ciné – Mars 2014

  1. J’ai eu un vrai coup de coeur pour Ida. Je pense aller voir Gazelles d’ici la fin de semaine, histoire de me changer un peu les idées. Finalement je ne suis pas allée voir Pompéi car il a été retiré de l’affiche très rapidement.

  2. J’aimerais beaucoup voir cette version moderne de Much ado about nothing mais pour l’instant je n’ai pas réussi à me la procurer au Japon, grumpf !

  3. J’avais déjà repéré Ida mais je ne l’ai toujours pas vu. En revanche, je note beaucoup de bruit pour rien qui ne me tentait pas dans cette version moderne mais que tu sembles avoir apprécié !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s