Maine – J. Courtney Sullivan

Maine

Note: 07/10

Résumé: Pourquoi la vie de famille est-elle si compliquée ? Et comment faire quand la moindre conversation peut déclencher un drame ? Les femmes de la famille Kelleher se posent les mêmes questions mais n’y apportent jamais les mêmes réponses. Réunies pour une dernière fois dans leur maison de vacances du Maine, Alice (la grand-mère), Kathleen (la mère), Maggie (la petite-fille) et Ann Marie (la belle-fille), tentent de vivre ensemble malgré les secrets et les discordes passées. Cet été bouleversera leur existence.

Critique: Une nouvelle fois, après Les débutantes, l’auteure divise les chapitres entre les différents personnages. La structure est ici un peu moins adaptée. Il s’agit d’une famille et non d’un groupe d’amies, il y a donc beaucoup plus d’évènements communs et de répétitions sans que le changement de point de vue n’apporte un réel plus.

L’auteure analyse donc les relations (forcément) difficiles entre les femmes de plusieurs générations d’une famille d’immigrés irlandais catholiques au Etats-Unis. Le roman est donc l’occasion de dresser un tableau juste et complet des évolutions des moeurs. Le fait de se centrer sur les femmes est judicieux car leur situation a bien plus changé que celle des hommes. La transmission de la religion catholique et le fond culturel qu’il en reste chez la plus jeune ( la  culpabilité) est intéressant et assez juste je pense.

A la manière d’une saga, J. Courtney Sullivan met en exergue les traits communs se transmettant ou non entre ces différents femmes. L’alcoolisme en est un, il touche aussi la bru qui n’est donc pas de leur famille à l’origine. Chaque femme vit son alcoolisme différemment: les raisons qui les poussent à boire  sont différentes (traumatisme, mimétisme, manque de confiance en soi…etc) et leur façon d’y faire face aussi.  Ce ne sont pas les Rougon-Macquart mais presque!

Enfin, il s’agit d’un roman qui permet de découvrir des secrets de famille ou des épisodes douloureux qui éclairent les comportements et les relations de ces femmes au cours de l’été qu’elle passent ensemble dans le Maine.

Il s’agit donc d’un roman très intéressant qui brasse beaucoup de thèmes sociaux ou plus intimes. Il souffre tout de même de quelques longueurs liées aux changements parfois inutiles de points de vue.

Publicités

4 réflexions sur “Maine – J. Courtney Sullivan

  1. Je pensais lire ce livre cet été suite à l’avis de Bianca l’année dernière mais ton avis me refroidie un peu, d’autant plus que je n’ai pas adoré les débutantes… Je vais laisser murir l’idée…

  2. j’ai beaucoup aimé ce roman, très bien construit et qui aborde de manière sensible ces vies de femmes…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s