Gone Girl- David Fincher

Gone Girl

Synopsis (Allociné): À  l’occasion de son cinquième anniversaire de mariage, Nick Dunne signale la disparition de sa femme, Amy. Sous la pression de la police et l’affolement des médias, l’image du couple modèle commence à s’effriter. Très vite, les mensonges de Nick et son étrange comportement amènent tout le monde à se poser la même question : a-t-il tué sa femme ?

Note: 7,5/10

L’adaptation du roman Les Apparences de Gillian Flynn était très attendue, après une promo très élaborée et de nombreuses versions de la bande-annonce. Cette attente est à la hauteur de ce thriller psychologique formellement réussi et qui laisse le spectateur avec beaucoup de questions sur le couple et les relations hommes-femmes.

Comme je le sous-entends, j’attendais beaucoup ce film (sans avoir lu le roman) j’ai suivi attentivement la campagne de promo et les critiques presse. J’ai réussi à ne pas être spoilée! Le film nous immerge assez rapidement dans le quotidien de Nick dont le couple n’est plus qu’une façade. La disparition d’Amy intervient très rapidement et l’enquête tant policière que médiatique prend rapidement des proportions très importantes. Pourtant le film parvient maintenir un atmosphère assez intimiste proche du huis-clos entre Nick et sa soeur jumelle Margo (Carrie Coon). Il y a d’ailleurs  peu d’acteurs principaux, on peut ajouter la principale enquêtrice Rhonda Boney (Kim Dickens).

De nombreux rebondissements interviennent ensuite, il nous éclairent sur le passé du couple, leurs problèmes d’argent et les diverses manipulations psychologiques auxquelles ils se livrent. Amy, personnage a priori lisse est en fait extrêmement complexe. L’actrice Rosamund Pike est parfaite dans ce rôle très troublant. Je ne peux pas trop en dire, mais l’attitude des personnages renvoie vers des débats sur la mariage, le couple, et les manipulations en tous genre. Certains aspects m’ont rappelé un autre bon thriller psychologique: Effets secondaires de Steven Soderbergh sorti en 2013.

Comme cela a déjà été dit dans de nombreuses chroniques, David Fincher se livre à une critique féroce des médias, en particulier des chaînes de télévision sensationnalistes, ce qui donne lieu à de nombreux moments ridicules et comiques malgré la gravité des thèmes abordés.

Bref, si après le visionnage on se dit que certains rebondissements manquent de réalisme, le thriller est tout de même bien maîtrisé. J’aurais aimé que le scénario creuse certains points notamment la relation plutôt difficile entre Amy et ses parents mais le film dure déjà 2h30, difficile de demander davantage!  Au delà du plaisir du jeu de piste et de l’enquête il nous laisse avec de nombreuses questions et réflexions sur la psychologie des personnages et nous renvoie à nos propres questionnements. Je pense que je vais lire le roman!

Publicités

13 réflexions sur “Gone Girl- David Fincher

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s