Esprit d’hiver – Laura Kasischke

Esprit-hiver

Résumé: Lorsqu’elle se réveille ce matin-là, Holly, angoissée, se précipite dans la chambre de sa fille. Tatiana dort encore, paisible. Pourtant rien n’est plus comme avant en ce jour de Noël. Dehors, le blizzard s’est levé ; les invités ne viendront pas. Au fil des heures, ponctuées par des appels téléphoniques anonymes, Tatiana devient irascible, étrange, inquiétante. Holly se souvient : l’adoption de la fillette si jolie, en Sibérie… Holly s’interroge : « Quelque chose les aurait suivis depuis la Russie jusque chez eux ? »

Note: 06/10

Contrairement à ce que la couverture de la version poche laisse imaginer, il ne s’agit pas du tout d’un conte de Noël mais plutôt d’un thriller psychologique. C’est un roman dont j’avais énormément entendu parler sur les blogs et que j’avais dans ma PAL depuis un moment. Je l’ai lu en peu de temps pour coller au mieux à cet esprit de huis-clos d’une seule journée.

Le roman décrit en détail le déroulement de la journée d’Holly, en nous donnant accès à toutes ses pensées (souvent négatives et traduisant une angoisse) mais intègre également de nombreux détails sur son passé et principalement sur le jour de l’adoption de sa fille Tatiana qui s’était également déroulé en période de Noël.  Ce style de récit peut être comparable à Mrs Dalloways de Virginia Woolf  et rappelle également les romans de Joyce Carol Oates. En effet, Laura Kasischke aborde ici les déceptions de cette mère de famille américaine ayant renoncé à sa carrière littéraire et les relations pleines de faux-semblants qui la lient à ses invités. L’histoire ne sombre jamais dans le cliché de la Desperate Housewife américaine car le noeud du récit de situe ailleurs: dans la relation entre Holly et sa fille adoptive Tatiana.

En effet, 15 ans après l’adoption de sa fille, Holly est toujours subjuguée par cette dernière. La scène de la première rencontre avec le bébé de âgé de 7 mois est décrite à de multiple reprises. La beauté exotique de Tatiana ainsi que ses origines inconnues fascinent et inquiètent sa mère. Alors que l’adolescente semble avoir un comportement normal pour une jeune femme de son âge, sa mère semble dramatiser chaque action de sa fille. Au fur et à mesure du roman, cette obsession pour sa fille laisse imaginer une certaine fragilité psychologique d’Holly. Cela se traduit par beaucoup de répétitions dans le récit qui ont leur utilité (montrer l’incohérence des réflexions d’Holly) mais qui peuvent lasser le lecteur.

Le roman se termine par une chute que je n’avais pour ma part pas anticipé et dont j’avais encore moins imaginé les causes. Il s’agit donc d’un roman psychologique intéressant qui aborde le thème de la famille moyenne américaine auquel s’ajoute la thématique de l’adoption et des inquiétudes qu’elle peut provoquer.

Publicités

9 réflexions sur “Esprit d’hiver – Laura Kasischke

  1. Autant, j’aime bien, voire beaucoup Laura Kasischke, autant sur Esprit d’hiver, qu’est-ce que je me suis ennuyé… C’est surtout la fin qui me reste en tête, bref éclair de génie dans un roman trop terne et répétitif (oui, je fais partie des lecteurs que ça a lassé 😉 )

      1. Je te conseille surtout Les revenants (campus américain,…) et A Suspicious River. La couronne verte n’est pas mal aussi, mieux que Rêves de garçons que je mets presque à égalité avec Esprit d’hiver.

  2. J’avais bien aimé ce roman que j’avais lu dans le cadre des Match de la rentrée littéraire 2013. Je trouve que l’auteur a vraiment l’art de créer des ambiances inquiétantes…

  3. J’avoue que ce roman m’a pas déstabilisé, j’avais préféré largement « Rêves de garçons », j’ai encore « Les Revenants » dans ma PAL, j’avoue être impatiente de le découvrir 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s