Les Rouart: de l’impressionnisme au réalisme magique

rouart-nancy

 

On a parfois tendance à procrastiner les expositions qui sont proches de chez soi, j’ai donc visité cette exposition juste avant qu’elle ne prenne fin.

Les Rouart sont une dynastie d’artistes peintres et collectionneurs dont l’héritier actuel est l’écrivain Jean-Marie Rouart né en 1943, membre de l’académie française, il a mis à disposition de nombreuses oeuvres de sa collection personnelle pour cette exposition au musée des Beaux-Arts de Nancy. De nombreuses autres oeuvres sont des prêts du musée d’Orsay.

La première génération est constituée d’Henri Rouart (1833-1912) et de son épouse Hélène. Après des études à Polytechnique, il devient un brillant ingénieur et dépose de nombreux brevets qui lui assurent des revenus importants. Il se constitue alors une collection riche d’oeuvres d’arts  et fréquente des artistes comme Degas ou encore Paul Valery.

Portrait d'Henri Rouart par Degas
Portrait d’Henri Rouart par Degas
Henri Rouart, L’Etang du domaine de l’Hermitage
Henri Rouart, L’Etang du domaine de l’Hermitage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’un des six enfants du couple, Ernest (1874-1942) épouse Julie la fille unique des peintres Berthe Morisot et Eugène Manet. Elle a grandi entourée de nombreux artistes comme son oncle Edouard Manet ou encore Stephane Mallarmé. Le couple Ernest-Julie tente de mettre en valeur l’oeuvre de Berthe Morisot. Julie peint essentiellement pour son loisir mais Ernest lui, a une brillante carrière. J’ai trouvé ses oeuvres magnifiques. Impressionniste il saisit aussi les changements notamment chez les femmes élégantes des années 1910-1920. Je ne parviens pas à partager avec vous des images de ses tableaux d’élégantes parisiennes car ces derniers font partie de collections privées.

Ernest Rouart, Portrait de Julie Manet
Ernest Rouart, Portrait de Julie Manet
Ernest Rouart, L’Homme au chien, portrait d’Eugène Rouart
Ernest Rouart, L’Homme au chien, portrait d’Eugène Rouart

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Augustin Rouart (1907-1997) est l’un des petits-enfants du patriarche Henri Rouart, je vous passe les détails de son ascendance maternelle mais il a lui aussi grandi entouré d’artistes. Son style est totalement différent de l’impressionnisme, il est bercé par de multiples influences y compris japonaises et espagnoles. D’un point vue formel, son oeuvre est assez simple, elle est qualifiée de « réalisme magique » par Bruno Foucart historien de l’art qui dit de lui « parmi les autres, il ne ressemble qu’à lui ». Je dois reconnaître que j’ai un petit moins accroché à son oeuvre.

Augustine Rouart, Lagrimas y penas
Augustine Rouart, Lagrimas y penas

Cette exposition est très instructive et permet d’évoquer une famille d’artistes ayant de nombreuses alliances amicales et familiales avec d’autres artistes comme Paul Valery par exemple. Il est tout de même très difficile de connaître tous les membres de ce clan à la fin de l’exposition. Si ce sujet vous intéresse de nombreux ouvrages ont été consacrés à ces artistes notamment celui de Dominique Bona.

Publicités

2 réflexions sur “Les Rouart: de l’impressionnisme au réalisme magique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s