Echapper – Lionel Duroy

échapper

Présentation de l’éditeur: Avec la profondeur et l’intensité narrative qu’on lui connaît, Lionel Duroy parvient à mêler dans un même récit des thèmes aussi variés que la création littéraire, l’origine du mal et le deuil de la relation amoureuse.

Critique: A condition de s’accrocher un peu au début, Lionel Duroy nous permet de faire un beau voyage sur les thèmes de création artistique et du couple. En effet, ce roman évoque son voyage en Allemagne et au Danemark à la redécouverte d’un peintre Emil Nolde expressionniste et aquarelliste qu’il a découvert dans un roman biographique: La leçon d’allemand de Sigfried Lentz. C’est donc l’occasion pour lui de découvert la vraie personnalité de cet artiste et notamment les deux mariages avec deux femmes totalement dévouées. Le narrateur en revanche, Augustin, peine à se remettre de son divorce avec Esther et questionne ses déceptions amoureuses.

Si la structure narrative se fait sur plusieurs niveaux, le style est lui simple et fluide si bien qu’on est facilement touché par Augustin et que l’on suit avec plaisir ses découvertes et ses réflexions. Augustin (qui est ouvertement le double de Lionel Duroy) dévoile ses sentiments les plus intimes en tant qu’amoureux et en tant qu’écrivain. Son roman est entre autre l’occasion d’évoqué les conjoints des artistes: dévoués, décevants, choqués de devenir les personnages d’une oeuvre d’art…etc.

Ce beau roman n’échappe pas à quelques maladresses, les personnes rencontrées au cours de son voyage sont pour la plupart de braves gens plutôt bourrus mais avec un bon fond. Cette uniformité des personnages secondaires est lassante et peu crédible. D’autre part, Lionel Duroy émet un parallèle entre les artistes interdit de créer sous le régime nazie avec les pressions que lui subit de la part de sa famille à cause de ses ouvrages autobiographiques. Ce comparaison me semble très osée!

Malgré ces maladresses, Lionel Duroy nous offre un ouvrage sincère dans lequel les thèmes aussi universels que le couple sont questionnés.

Roman lu dans le cadre du Prix du Roman des étudiants France-Culture- Télérama

romanetudiants

Publicités

2 réflexions sur “Echapper – Lionel Duroy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s