L’épreuve – Erik Poppe

lepreuve

 

Synopsis: Rebecca est une photographe de guerre de renommée internationale. Alors qu’elle est en reportage en Afghanistan pour suivre un groupe de femmes qui préparent un attentat suicide, elle est gravement blessée par l’explosion d’une bombe. De retour chez elle en Irlande, pour se remettre de ce traumatisme, elle doit affronter une autre épreuve. Marcus, son mari et Stéphanie, sa fille ainée de 13 ans, ne supportent plus l’angoisse provoquée par les risques que son métier impose.

Chronique: Lorsque j’ai découvert que ce film allait bientôt sortir j’ai tout de suite été intéressée par le thème et par ce couple un peu improbable Juliette Binoche-Nicolaj Coster-Waldau.

Rebecca revient donc dans sa famille après avoir été gravement blessée et hospitalisée. Pour son mari c’est la frayeur de trop. Il se montre taciturne, le spectateur adopte alors le point de vue de Rebecca qui souhaite regagner l’amour de son mari sans renier son métier. Nicolaj Coster-Waldau joue donc essentiellement sur son charisme et son charme pour interpréter ce père de famille.  Juliette Binoche est elle parfaitement à l’aise de ce rôle de femme ambitieuse mais touchante, elle est si bien habituée à ce type de personnages.

La différence d’âge entre les deux filles de Rebecca permet de traiter le problème sous deux regards complémentaires.  L’aînée Stephanie est en pleine crise d’adolescence, la mère et la fille doivent ré-apprendre à se connaître. Cela donne lieu à des discussions très intéressantes sur le métier et la vocation de Rebecca. Avec la jeune Lisa, on explore davantage les sentiments, le manque et l’inquiétude face au traumatismes de sa mère.

lepreuvefamille

L’ensemble est filmé avec une lumière saturée qui retranscrit bien l’état  semi-conscient dans lequel se trouve Rebecca les premières semaines après son retour. Le film est un peu alourdi par des métaphores qui manquent de subtilité sur l’indépendance. Malgré ces lourdeurs et quelques longueurs, ce film le mérite de souligner l’hypocrisie des médias qui publient certains récits selon le contexte politique mais également l’hypocrisie des citoyens qui ne sont choqués que par ce qu’ils voient de près.

La fin du film est particulièrement marquante, elle donne tout son sens à la volonté de Rebecca d’aller au bout de celle qu’elle doit accomplir.

Publicités

Une réflexion sur “L’épreuve – Erik Poppe

  1. Une belle idée de film! Je le verrai peut-être en DVD. Il n’est pas inintéressant et j’aime bien Juliette Binoche dans certains rôles comme « Le patient anglais ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s