Un moment d’égarement de Jean-François Richet

momentegarement

Synopsis (Allociné): Antoine et Laurent, amis de longue date, passent leurs vacances en Corse avec leurs filles respectives : Louna, 17 ans et Marie, 18 ans.  Un soir sur la plage, Louna séduit Laurent. Elle est amoureuse mais pour Laurent ce n’est qu’un moment d’égarement… Sans dévoiler le nom de son amant, Louna se confie à son père qui cherche par tous les moyens à découvrir de qui il s’agit…

Note: 05/10 

Chronique: Je n’ai pas vu la version 1977 mais les photos d’Agnès Soral topless et de Jean-Pierre Marielle moustachu ne me donne pas très envie de découvrir leur romance. La version 2015 est avant tout une comédie (voire une farce) estivale qui joue avec les stéréotypes sur la Corse et les sujets de société qui parlent au plus grand nombre (couples séparés, adolescents qui ne communiquent pas avec leurs parents).

En effet, François Cluzet assure le spectacle dans le rôle du père de famille dépassé et sanguin mais avec un bon fond. Ceux qui ont vu Les petits mouchoirs auront une impression de déjà-vu. Sa fille Louna (Lola Le Lann) semble sincèrement amoureuse de Laurent (Vincent Cassel) mais est présentée comme une prédatrice lourde et ridicule. Laurent est fuyant et mystérieux mais n’est pas très loin du ridicule non-plus. Enfin, Marie (Alice Isaaz) la fille de Laurent et amie de Louna se trouve dans une situation très perturbante. Elle est pourtant le personnage le plus équilibré, à l’aise dans sa génération toute en étant sensible et cultivée. Elle apporte un peu de normalité dans cette comédie survoltée.

La nervosité d’Antoine monte crescendo donnant lieu à plusieurs quiproquos laissant craindre aux autres personnages qu’il a tout deviné. Le suspense semble tout de même long et un peu répétitif. On se s’ennuie pas pour autant puisque lorsque Antoine ne se ridiculise pas, on a droit à des scènes paradisiaques de la Corse, des boîtes de nuit sur la plage et de quelques remarques misogynes des « mâles » locaux.

Il s’agit donc d’une comédie qui a déclenché plus d’un éclat de rire même si je ne pense en garder un grand souvenir. J’espère que les projets de François Cluzet lui permettront de quitter ce stéréotype du personnage naïf et au bord de la crise de nerfs.

Publicités

14 réflexions sur “Un moment d’égarement de Jean-François Richet

  1. Je pense essayer d’aller le voir. Je ne m’attends pas à un chef d’oeuvre, et ne risque pas une grosse déception. J’aime beaucoup Cluzet, et connait trop peu Cassel, alors… on va bien voir 🙂

      1. Oui effectivement, le seul personnage si prend vraiment la mesure de la situation c’est Marie, la fille de Laurent. Sinon le sujet est très traité avec beaucoup (trop?) de légèreté.

  2. J’a envie d’aller le voir parce que Cassel et Cluzet sont deux acteurs que j’aime beaucoup et parce que j’ai envie de rire un peu… Mais je ne m’attends pas à un chef d’oeuvre 😉

  3. Bonjour, je passais voir si tu avais écrit un billet sur « Quand j’étais Jane Eyre ». Tu n’as pas de répertoire où on pourrait voir tes lectures ?
    Pour ce film, je n’irai pas le voir au cinéma, et j’attendrai sa parution à la télé. J’ai vu des extraits pas très concluants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s