Mademoiselle Julie – Liv Ullman

MademoiselleJulie

Synopsis (Allociné): 1890, Irlande. Tandis que tout le monde célèbre la nuit des feux de la Saint Jean, Mademoiselle Julie et John, le valet de son père, se charment, se jaugent et se manipulent sous les yeux de Kathleen, la cuisinière du baron, jeune fiancée de John. Ce dernier convoite depuis de nombreuses années la comtesse voyant en elle un moyen de monter dans l’échelle sociale.

Mademoiselle Julie est une pièce de théâtre très célèbre du dramaturge suédois August Sjöberg. Elle a été jouée un nombre incalculable de fois  avec de grandes actrices à chaque fois (Isabelle Adjani, Fanny Ardant). Elle a également été adaptée deux fois cinéma. Le projet n’est donc pas forcément original mais il s’agit d’une oeuvre très forte qui évoque des thèmes particulièrement profonds et une nouvelle mise en scène n’est donc pas de trop.

L’action se déroule durant la nuit de la Saint Jean qui en Suède (patrie du dramaturge) a une grande importance. C’est tout d’abord la célébration d’un été qui y est relativement court. C’est également l’occasion de se rapprocher entre jeunes gens pour trouver un époux ou une épouse. Les codes sont donc bien moins rigides un peu comme à l’occasion du Carnaval.

C’est dans ce contexte très précis que se forme le duo/duel entre Julie et John le valet durant toute une nuit. Ce tête à tête met en lumière les oppositions de classes sociales, de caractères mais aussi l’opposition Homme-Femme. Le rapport de force s’inverse à de nombreuses reprises, jetant un flou de plus en plus grand sur les motivations des deux personnes. À ce petit jeu, c’est Julie qui commence mais John se montre plus solide et terre à terre. Il fait preuve d’une intelligence redoutable dans l’espoir de tirer profit des moments de faiblesse de Julie. Cette dernière semble particulièrement fragile et instable, elle fait énormément penser aux personnages habituellement interprétées par Isabelle Adjani.

mademoiselle-miss-julie

Kathleen qui est censée être un personnage un peu plus raisonnable est assez glaçante. Au niveau du jeu d’acteur, j’ai trouvé Colin Farell très bon avec son accent irlandais assez « sec »,  Samantha Morton est très bien dans le rôle de Kathleen malgré un faible temps de présence à l’écran. Je suis plus partagée concernant Jessica Chastain, je ne la trouve pas aussi souveraine que d’habitude. Elle interprète mieux la froideur que la fragilité, je n’ai pas pu m’empêcher d’imaginer Isabelle Adjani à sa place pendant certaines du scènes film.

La mise en scène fait forcément un peu théâtre-filmé, l’essentiel du film se déroule dans les cuisines (avis aux amateurs de Downton Abbey). Les quelques scènes d’extérieur sont sublimes.

miss-Julie

Lu dans le cadre du Challenge XIXe siècle organisé par Fanny.

Challenge XIXe

Publicités

Une réflexion sur “Mademoiselle Julie – Liv Ullman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s