Rebecca – Daphné du Maurier

REBECCA-Daphné-du-Maurier

Résumé (Editions Albin Michel): Une longue allée serpente entre des arbres centenaires, la brume  s’accroche aux branches et, tout au bout, entre la mer et les bois sombres, un manoir majestueux : Manderley, le triomphe de Rebecca de Winter, belle, troublante, admirée de tous. Un an après sa mort, son charme noir hante encore le domaine et ses habitants. La nouvelle épouse de Maxim de Winter, jeune et timide, pourra-t-elle échapper à cette ombre, à son souvenir ?

Chronique: J’ai profité de la présence dans ma médiathèque de cette nouvelle traduction pour découvrir ce roman qui semble culte. Je vais rien vous dévoiler des rebondissements qui sont très bien menés. Il s’agit d’un roman qui mêle de nombreux genres littéraires: roman d’amour, thriller psychologique et roman d’apprentissage.

J’ai apprécié l’étude de caractères que propose le roman. La narratrice revient sur ses jeunes années alors qu’elle était naïve et facilement impressionnable. Elle mesure les changements de sa personnalité. L’une des grande force de roman est le fait traite d’émotions universelles comme la jalousie ou la peur. Il aborde également ce que Tatiana de Rosnay a appelé La mémoire des murs dans un de ses romans.

Daphné du Maurier utilise des thèmes classiques voire mythiques comme celui de la demeure isolée et « hantée » pour suggérer des réalités psychologiques et psychanalytiques encore nouvelles pour l’époque. Au fur et à mesure de mes découvertes sur les personnages, ils m’ont paru moins sympathiques pourtant la narration à la première personne nous obligent à rester en connexion avec eux.

Adaptation de 1940 Alfred Hitchcock
Adaptation de 1940 Alfred Hitchcock

A peine deux ans après la publication du roman, Alfred Hitchcok se voit confié la réalisation de son adaptation. Sa marge de manoeuvre est très faible il n’a le dernier mot ni sur le casting, ni le scénario ni le montage. La pression était importante puisque le roman fut un best-seller immédiat. Le maître du suspense s’en sort très bien, il livre une mise en scène fidèle et parfois terrifiante. Il est bien aidé par Judith Anderson qui aurait mérité l’oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour son interprétation de Mrs Danvers.

MissDanvers

Joan Fontaine est trop belle pour le rôle mais elle l’interprète très bien, elle est en permanence courbée et accourt dès que Maxim ou un domestique l’appelle. Laurence Olivier est un peu moins conforme à l’image que je me faisais de Maxim, j’ai également trouvé son débit de paroles un peu trop rapide ce qui un comble pour un acteur venant du théâtre et particulièrement célèbre pour sa voix… La fin est un peu moins fidèle au roman mais l’ensemble est vraiment réussi, Hitchcock se permet même des petits clins d’oeil au cinéma à travers par exemple la passage durant lequel les deux époux regardent le film de leur lune de miel.

J’ai également vu une adaptation TV de Jim O’Brien 1997 (2X1h30) 

rebecca-1997

Maxim est interprété par Charles Dance (Tywin Lannister dans Game of Thrones!) et la narratrice par Emilia Fox (Alias Georgiana Darcy dans Orgueil et Préjugés 1995). Je n’aurait jamais imaginé Maxim avec ce physique mais ils forment un couple très crédible notamment grâce à un grand nombre de scènes en tête à tête. Mrs Danvers est interprétée par Diana Rigg (Chapeau melon et bottes de cuirs, Game of Thrones), elle a un comportement plus en retenue, elle est moins effrayante que dans la version de 1940. De façon général, le film est moins gothique et plus « léger ». Dans la première partie on voit Me Van Hopper faire ouvertement des avances à Maxim et on a droit à quelques scènes de Charleston. La lune de miel et son effet bénéfique semblent influencer la suite du roman. J’ai l’impression qu’il y a eu une envie de « moderniser » l’ensemble.

Il existe également une adaptation datant de 1979 mais ce sera pour une autre fois. Pour l’instant je suis contente de ma découverte de l’univers de Daphné du Maurier et j’aimerais poursuivre avec Le bouc-émissaire qui me tente beaucoup.

Lu et vus dans le cadre du challenge a Year in England organisé par Titine.

LogoYearinEngland

Publicités

16 réflexions sur “Rebecca – Daphné du Maurier

      1. J’ai beaucoup aime certaines de ces nouvelles du receuil « the doll and other stories ». Elles les as ecrites quand elle etait jeune (pour certaines) et ca montre, tout comme l’amour dans l’ame, ses debuts et combien son talent etait deja la bien qu’ils ne soient pas parfaits. Ma cousine Rachel est bien aussi. J’ai moins aime l’auberge de la jamaique et les parasites. Il m’en reste encore tellement d’autres a lire (que j’ai dans ma PAL d’ailleurs) Et toi quel est ton prefere jusqu’a present?

  1. Les deux adaptions sont en effet très différentes, mais je les aime bien toutes les deux. Le bouc émissaire est un excellent choix ! J’avais découvert l’auteure avec L’Auberge de la Jamaïque, excellent aussi, et qui a m’avantage d’avoir été adapté récemment par la BBC 😉

  2. J’ai adoré Rebecca et beaucoup aimé l’adaptation de Hitchcock.
    Je ne connaissais pas celle de Jim O’Brien. Je pense que je la regarderai à l’occasion.
    Je viens juste de lire Le bouc émissaire et ce fut un coup de coeur. Je ne peux que te le recommander et je suis ravie de lire que ce sera sûrement ton prochain Daphné Du Maurier 🙂

  3. Je relirai ce roman puisque j’ai appris que la traduction n’était pas la bonne et que des passages avaient été coupés. Hérésie ! Yapuka l’attendre en poche 😉

  4. Une amie m’en parlait justement pendant les vacances… Je suis très contente de lire ton avis aussi, je finirais probablement par me laisser tenter à mon tour. 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s