The Professor – Charlotte Brontë

Theprofessor-Cover

Résumé: Orphelin depuis l’enfance, William Crimsworth étudie dans la prestigieuse école d’Eton, grâce à l’aide financière de sa famille. À la fin de ses études, il rejoint son frère aîné Edward, qui mène carrière dans l’industrie. Mais victime du caractère irascible d’Edward, William choisit de s’exiler en Belgique. Une nouvelle vie s’offre à lui dans un pensionnat pour garçons puis pour jeunes filles à Bruxelles.

Chronique: Charlotte Brontë s’inspire de son expérience comme élève puis professeure dans une école bruxelloise. Ce roman comprend déjà de nombreux éléments que l’auteure développera dans Jane Eyre et Villette que j’avais chroniqué dans mon ancien blog. En effet, deux des personnages principaux présentent une personnalité semblable à Jane Eyre et à Lucy Snow: éducation, loyauté, sens moral mais une absence de beauté et de famille.

L’une des originalité du livre est que Charlotte choisit  un jeune homme anglais comme narrateur et principal personnage du roman. Ce dernier, rejeté par sa famille, tente sa chance comme professeur à Bruxelles. Dès le début du roman l’atmosphère est donc assez mélancolique, William malgré ses qualités est d’une certaine manière exilé et souffre du mal du pays.

Comme dans Villette, Charlotte décrit le fonctionnement des écoles dirigée avec rigueur, proposant des salaires relativement faibles et acceptant des élèves suivant la richesse de leurs parents plutôt que leur talents. L’auteure m’a semblé encore plus sévère envers les jeunes femmes belges et françaises que dans Villette. En effet, William décrit longuement les physiques et caractères de ses élèves qui le faisaient dans un premier temps fantasmer. Elles sont toutes à leur manière décevantes soit par leur physique, leur mauvaise santé ou encore leur coquetterie.

L’un des thèmes du roman est le rapport entre les différents patriotismes. William possède un certain nombre de préjugés contre les Français et en particulier les femmes françaises. Globalement ils sont jugés trop coquets, trop charmeurs alors que les Anglais seraient plus en retenu. Il est difficile de déceler l’opinion réelle de Charlotte Brontë mai celle-ci semble tout de même ne pas avoir une très bonne image des françaises. D’autre part, le roman montre bien le mépris des Belges francophones à l’égard des Flamands au XIXe siècle, ce qui une réalité historique. Ces différents préjugés sont mis dos à dos à travers Mlle  Frances Evans Henri qui est d’ascendance anglaise mais qui  a grandi en Suisse.

Au niveau de la narration, Charlotte Brontë prend le temps de décrire longuement l’environnement de William ainsi que ses sentiments et ses opinions sur les personnages qui l’entourent. Cela donne une impression de lenteur qui est régulièrement brisée par un rebondissement. Car les personnages secondaires se révèlent surprenants et William voit ses sentiments évoluer à plusieurs reprise. Je ne vous en dit pas plus!

Il s’agit donc d’un livre que les lecteurs lisent en général après avoir lu les romans les plus célèbres de Charlotte Brontë. C’est l’occasion d’y déceler les permanences et les évolutions de son oeuvre. L’histoire est agréable (même si elle n’atteint le niveau de Jane Eyre) et l’aspect historique et sociologique est très intéressant!

A Year in England
A Year in England
Challenge XIXe
Challenge XIXe
Publicités

11 réflexions sur “The Professor – Charlotte Brontë

  1. Je n’avais jamais entendu parlé de celui là, belle découverte. Ca me laisse encore un peu de quoi me mettre sous la dent dans la branche des soeurs Bronte 🙂
    Merci!

  2. J’ai préféré celui-là à Villette. J’ai trouvé très intéressant qu’elle choisisse un narrateur masculin, ça change ! De manière générale, les Anglais ne sont pas tendres envers les Français… Napo était encore trop présent dans leurs souvenirs peut-être XD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s