Le géant enfoui – Kazuo Ishiguro

Le-géant-enfoui

 

Résumé de l’éditeur: Axl et Beatrice vivent un amour constant qui a résisté aux années. Ils décident de faire un voyage pour rejoindre leur fils, parti depuis longtemps. De nombreux obstacles se dressent sur leur chemin, parfois étranges, parfois terrifiants, et mettent leur amour à l’épreuve. Leur parcours est une métaphore de nos vies à tous. 

Chronique: Kazuo Ishiguro est l’un de mes écrivains contemporains préférés, on lui doit Les vestiges du jours et Never let me go. Mais hormis un recueil de nouvelles, son précédent roman datait de 10 ans! J’étais donc très intriguée par ce nouveau roman se déroulant dans l’Angleterre post-Arthurienne.

L’une des surprises de cette histoire est son contexte. Le couple vit durant le Haut Moyen-Age dans une communauté villageoise qui pourrait faire penser aux romans de Tolkien. Le couple ne semble pas jouir d’un très bon statut, on leur interdit de posséder une bougie et ils sont régulièrement victimes de moqueries. L’autre élément clé de ce monde est la perte de mémoire qui touche tout le monde. Ainsi, en dehors de quelques souvenirs qui leur reviennent dans des songes les personnages ne gardent aucune trace de leur passé.

Ainsi Axl et son épouse Béatrice (qu’il appelle Princesse) ont donc un vague souvenir que leur fils vit dans un village voisin et partent à l’aventure pour le retrouver. Le voyage est dangereux, les villages ne sont pas tous hospitaliers. Sur le chemin il rencontrent des chevaliers, des créatures surnaturelles…etc. à la manière d’un conte philosophique, leur arrivée est sans cesse reportée par de multiples détours.

Le passé enfoui

Compte tenu de l’amnésie générale, les personnages communiquent par le biais de multiples questions-réponses simples et répétitives. Nous assistons au périple d’un couple très uni par un amour et une tendresse à toute épreuve mais qui ne possède aucun souvenir commun, seulement quelques bribes qui ressurgissent et disparaissent parfois à nouveau. Il en va de même pour les autres personnages, ils croisent parfois à plusieurs reprises un même personnage sans se souvenir de lui. La lecture peut parfois se révéler ennuyeuse. C’est là tout le pari de l’écrivain. Comment s’intéresser à des personnages qui n’ont pas de souvenirs donc pas de réelle personnalité? Pourquoi poursuivre la lecture? Cela nécessite une certaine imagination de la part du lecteur.

Au niveau politique, l’absence de souvenir semble préserver provisoirement des querelles entre villages voisins et entre Bretons et Saxons. Kazuo Ishiguro reste donc fidèle à l’Angleterre profonde, son identité et sa mémoire qu’il traitait déjà de façon différente dans ses autres romans. En plus d’évoquer la naissance de l’Angleterre en tant que nation, l’auteur fait également références aux différentes tragédies du XXe siècle.

Il est difficile de donner un avis « définitif » sur ce livre. Je pense que l’auteur s’est lancé dans un exercice de style nouveau pour lui tout en conservant ses thèmes de prédilections. Le style simple s’accorde avec l’aspect « conte » de l’histoire. Pourtant, je ne me vois pas le conseiller car il peut ennuyer ou rebuter. Et pourtant comme à la fin de chacun des romans de l’auteur, je me dis qu’il pourrait bien devenir un classique dans quelques décennies.

A Year in England
A Year in England
Publicités

5 réflexions sur “Le géant enfoui – Kazuo Ishiguro

  1. Je n’ai lu que « Les vestiges du jour » mais ce roman est un véritable coup de coeur. Il faudrait que je continue ma découverte d’Ishguro et pourquoi pas avec ce dernier et étonnant roman.

  2. J’ai lu « Auprès de moi toujours » qui laissée perplexe mais qui est intéressant dans sa vision du don d’organe ! Le contexte très différent de ce livre m’intrigue !Je le note !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s