Past Imperfect – Julian Fellowes

Past-Imperfect

Résumé: Le narrateur est sans nouvelles de Damien Baxter depuis près de quarante ans. Inséparables durant leurs études à Cambridge, leur indéfectible amitié s’est muée en une haine féroce, suite à de mystérieux événements survenus lors de vacances au Portugal en 1970. Aussi, le jour où notre homme reçoit une invitation de Damien, la surprise est-elle de taille. Ce dernier fait à son invité une révélation inattendue : il est atteint d’une maladie incurable et n’a pas d’héritier à qui léguer son immense fortune. Quelques années auparavant, une femme lui a adressé une lettre anonyme dans laquelle elle prétendait qu’il était le père de son enfant. Une femme rencontrée entre 1968 et 1970. Damien propose alors à notre héros de partir à la recherche de ses anciennes conquêtes, cinq jeunes filles de bonne famille que les deux amis ont fréquentées dans le Londres des Swinging Sixties

Chronique: Etant une grande fan de la série Downton Abbey et de la culture britannique en générale j’étais très curieuse de découvrir ce tableau de la jeunesse dorée des 1960’s et son évolution jusqu’à nos jours. De ce point de vue, je ne suis pas déçue, l’auteur développe sur près de 600 pages les évolutions des moeurs mais aussi de la ville de Londres en elle-même. Le narrateur est intelligent, lucide et assez narquois ce qui rend cette ballade historique très agréable.

Cette analyse se fait à travers les destins des 5 femmes qu’ils doit re-contacter à la demande de Damian.  Ces 5 femmes sont intéressantes, elles ont connu des vies très différentes les unes des autres même si pour la plupart elles sont loin de nager dans le bonheur. Cependant, les longs développements sur l’évolution de société étouffent un peu cette enquête-prétexte. J’ai lu ce livre par petits passages comme s’il s’agissait d’une anthologie de citations plutôt que d’un roman. L’aspect fiction n’est donc pas réellement réussi. Cependant, j’ai été ému par l’évolution du narrateur suite à ces retrouvailles et ses souvenirs sur le VRAI amour, celui qu’il a ressenti pour Serena qu’ils surnomme sa déesse.

Au final il s’agit d’un livre agréable à lire, qu’on peut garder longtemps comme livre de chevet même si je reproche à Julian Fellowes de ne pas jouer totalement le jeu du roman.

A Year in England

Publicités

10 réflexions sur “Past Imperfect – Julian Fellowes

  1. Je ne connaissais même pas ce roman de nom ! Et ton introduction me rappelle au passage que je dois commencer de regarder Downton Abbey un de ces jours ! ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s