Le tout nouveau testament – Jaco Van Dormael

Le-tout-nouveau-testament

Synopsis: Dieu existe. Il habite à Bruxelles. Il est odieux avec sa femme et sa fille. On a beaucoup parlé de son fils, mais très peu de sa fille. Sa fille c’est moi. Je m’appelle Ea et j’ai dix ans. Pour me venger j’ai balancé par SMS les dates de décès de tout le monde…

Chronique: La bande-annonce laisse imaginer un film plutôt comique et gentiment décalé. Le début du film est en fait très noir. Dieu interprété par Benoît Poelvoorde est un véritable tyran domestique. Il maintient sa femme (Yolande Moreau) et sa fille Ea enfermées dans une ambiance digne des plus célèbres faits-divers belges. Dépourvu de tout talent, il utilise son ordinateur pour pourrir la vie des pauvres humains. Ce huis-clos très malsain prend heureusement fin lorsque Ea trouve un passage pour venir sur terre et offrir un nouvel évangile aux humains.

Ea
Ea interprétée par la merveilleuse Pili Groyne

Ea est géniale. Elle est sensible et cultivée, elle porte un regard plein de tendresse et de tolérance sur les humains. Il s’agit d’une démarche assez classique, un peu à la manière d’un conte où un personnage extérieure à la société humaine la découvre avec un regard neuf et souvent plus « sage ».

Elle rencontre ainsi 6 nouveaux apôtres choisis au hasard mais possédant tous une certaine tristesse au fond d’eux et un sentiment que leur vie ne leur correspond pas. Mon apôtre préférée est Aurélie une jeune femme ayant perdu son bras dans un accident lorsqu’elle était enfant. L’actrice Laure Verlinden retranscrit parfaitement la mélancolie de ce personnage solitaire.

Aurélie-Tout-nouveau-Testament

Après nous avoir montré les petites misères de la vie humaine, le réalisateur conclue sur une note un petit peu trop optimiste à mon. Au final, il s’agit d’un film moins « comique » que la bande-annonce ne laisse supposer. Il s’agit surtout de porter un regard assez tendre sur les malheurs et les déceptions de la vie avec en prime une mise en scène à la Jean-Pierre Jeunet.

Publicités

7 réflexions sur “Le tout nouveau testament – Jaco Van Dormael

  1. Tres envie de decouvrir ce film! Poelvoorde est toujours synonyme d’un bon moment. Merci pour la critique, effectivement, je pensais que c’etait plus comique que cela.

  2. Effectivement, le film n’est pas très drôle… Mais en sortant, je me suis dit heureusement qu’il y avait cette fin sinon ça aurait été un film vraiment déprimant ! En tous cas, j’ai beaucoup aimé !

  3. J’ai ressenti la même chose que toi pour ce film ! Le personnage d’Éa est très attachant et la mise en scène m’a également rappelé le cinéma de Jean-Pierre Jeunet 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s