Life – Anton Corbijn

Life

Synopsis: Un jeune photographe qui cherche à se faire un nom croise un acteur débutant et décide de lui consacrer un reportage. Cette série de photos iconiques rendit célèbre le photographe Dennis Stock et immortalisa celui qui allait devenir une star : James Dean. 

Chronique: James Dean, légende hollywoodienne, fait l’objet d’un nouveau biopic. Le réalisateur a l’intelligence de choisir un moment décisif de la courte vie de l’acteur: l’hiver 1955 alors qu’il attend la confirmation de sa participation à La fureur de vivre de Nicholas Ray.

James Dean et son éphémère petite amie Pier Angeli
James Dean et son éphémère petite amie Pier Angeli

Éloge de la patience

L’intrigue se déroule à un rythme volontairement lent. Après une courte introduction à Los Angeles les personnages se rendent dans un New York enneigé puis dans l’Indiana, Etat natal de l’acteur. Il s’agit donc d’un hiver où le temps semble suspendu, alors même que ces deux hommes savent exactement ce qu’ils veulent et qu’ils savent qu’ils sont à la veille du décollage de leur carrière. Le personnage du photographe est particulièrement touchant, il est réduit à se plier aux hésitations et aux sauts d’humeur de James Dean tout en négociant des délais et des promesses d’exposition avec son agence. C’est un rôle en or pour Robert Pattinson.

JamesDeancoiffeur

Dane Dehan n’est pas James Dean 

Derrière sa nonchalance voire sa paresse le jeune James Dean a des idées très arrêtées sur le cinéma et refuse de se plier aux exigences du studio Warner.  C’est aussi un personnage sensible, à fleur de peau qui est très touchant notamment durant son retour dans sa terre natale. Hélas, malgré tous les efforts de Dane Dehan, il reste assez différent de James Dean. Il semble moins élancé et avouons-le un peu moins beau que le vrai. Malgré la qualité du film cela a été une vraie déception et cela a un peu gâché l’ensemble. Je pense James Franco qui a interprété James Dean dans un autre biopic était plus ressemblant.

Il s’agit donc d’un film qui capte une réelle ambiance à la fois mélancolique et rebelle même si la ressemblance physique n’est pas aussi troublante que dans d’autres biopic.

Publicités

3 réflexions sur “Life – Anton Corbijn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s