Miss Alabama et ses petits secrets – Fannie Flagg

Miss-alabama-secrets

Résumé: Il est loin le temps où Maggie représentait fièrement l’Alabama, au concours de Miss America. À 60 ans, fatiguée, elle pense avoir connu le meilleur de la vie et s’apprête à mettre fin à ses jours, sur la pointe des pieds, sans gêner personne. Seulement il fallait que Brenda téléphone à ce moment-là. Deux places pour un spectacle de derviches tourneurs, dans huit jours, ça ne se refuse pas… Pour faire plaisir à son amie, Maggie accepte de retarder l’échéance d’une semaine. 

Chronique: Après avoir lu La dernière réunion des filles de la station service, j’ai voulu  poursuivre ma découverte de Fannie Flagg. Il s’agit d’une intrigue plus resserrée autour de Maggie une femme intelligente, consciente d’avoir vécu une vie en demi-teinte mais d’avoir eu des amies formidables comme Hazel et Brenda.

Son suicide, minutieusement préparé se heurte à de multiples contre-temps qui la mèneront à revoir le bilan de sa vie. On n’est pas vraiment dupes, il s’agit une fois de plus de souligner toutes ces petites choses qui font l’optimisme de Fannie Flagg ainsi que sa fierté de son Etat natal l’Alabama.

Maggie vit avec l’échec de ne pas avoir été élue Miss America alors qu’elle était la grande favorite. En filigrane, c’est la grande Histoire de l’Alabama et de la ségrégation raciale qui pèse sur le présent. En effet, c’est dans cet Etat que le boycott des bus Mongomery avec Rosa Parks a débuté. Les blancs de la génération de Maggie semblent étonnement peu informés sur les luttes pour les droits civiques. Même Brenda la meilleure amie noire de Maggie et future candidate à la mairie ne semble pas avoir connu le plus dur des affrontements. L’auteure transcrit bien cette gêne difficile à expliquer et qui isole les sudistes des Etats du Nord.

Plus légèrement, Maggie est particulièrement fière de l’histoire architecturale de la ville de Birmingham, des ancêtres européens venus travailler durs et de leur mode de vie très ritualisé. Maggie étant agent immobilier, ces aspects occupent une place à part entière. Notre héroïne va effectivement enquêter sur l’histoire de la plus belle maison de la ville.

Bref, il s’agit d’un livre très optimiste avec une tonalité que seule Fannie Flagg peut offrir, un mélange de loyauté à l’égard des ancêtres et d’amour des autres.

Publicités

11 réflexions sur “Miss Alabama et ses petits secrets – Fannie Flagg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s