Sur ma peau – Gillian Flynn

sur-ma-peau

Résumé: La ville de Wind Gap dans le Missouri est sous le choc : une petite fille a disparu. Déjà l’été dernier, une enfant avait été sauvagement assassinée… La journaliste, Camille Preak, se rend sur place pour couvrir l’affaire. Elle même a grandi à Wind Gap. Mais pour Camille, retourner à Wind Gap, c’est réveiller de douloureux souvenirs. À l’adolescence, incapable de supporter la folie de sa mère, Camille a gravé sur sa peau les souffrances qu’elle n’a pu exprimer. Son corps n’est qu’un entrelacs de cicatrices… 

Chronique: Je suis une apôtre de Gillian Flynn depuis que j’ai lu Les apparences et vu son adaptation ainsi que celle de Dark Places.

Dans son premier roman elle s’attache à creuser les aspects « sales » et toxiques de la journaliste Camille Preak et de sa ville natale Wind Gap. En effet, bien qu’elle soit issue de la famille la plus riche de la ville, Camille a vécu une adolescence autodestructrice. Désormais, elle se complait à écrire des articles qu’elle juge mauvais dans un journal peu connu de Chicago.

Une plongée crasseuse dans le Midwest 

Cette enquête est l’occasion d’analyser la population très étriquée de cette petite ville, les copines ou ennemies de lycée de Camille sont devenues des mères de famille avec 4X4 et dépression en option. Les éléments policiers et les indices sont quasi-nuls, l’enquête s’oriente donc avant tout sur les personnes qui pourraient ne pas apprécier le comportement des deux pré-adolescentes. Gillian Flynn analyse finement les pièges qui enferment les jeunes filles et les réduisent à une concurrence malsaine. Pour autant, à travers la voix de Camille, elle rejette toute victimisation systématique des femmes.

J’ai assez rapidement deviné l’identité de l’agresseur mais cela en m’a pas dérangé car Gillian Flynn déroule très finement tous les aspects psychologiques de ces agressions. Au final, il s’agit du livre le plus sombre de Gillian Flynn, il est peut être un peu plus difficile à adapté au cinéma. Néanmoins, l’auteure ne tombe jamais dans la caricature et les descriptions sociales et psychologiques sont très fines!

Publicités

7 réflexions sur “Sur ma peau – Gillian Flynn

  1. C’est le dernier qu’il me reste à découvrir ! Je l’ai découverte il y a quelques années avec Les lieux sombres (génial!), et le mois passé j’ai ENFIN lu Les Apparences : tordu et époustouflant !!! Je me laisse quelques mois avant de le lire car après je vais devoir en attendre un nouveau ^^ Ton billet me donne envie en tout cas 🙂 Par contre, je n’ai vu aucune des deux adaptations cinématographiques, valent-elles le coup?

  2. J’ai lu Les Lieux Sombres (que j’ai bien aimé mais pas autant que ce que j’espérais) et j’ai celui-ci dans ma PAL. Comme il a l’air vite lu, j’espère le sortir bientôt de la pile 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s