Quartier lointain – Sam Garbarski

Quartier-Lointain

Synopsis: Thomas, la cinquantaine, père de famille, arrive par hasard dans la ville de son enfance. Pris d’un malaise, il se réveille quarante ans plus tôt, dans son corps d’adolescent. Projeté dans le passé, il va non seulement revivre son premier amour, mais aussi chercher à comprendre les raisons du mystérieux départ de son père. Mais peut-on modifier son passé en le revivant ?

Chronique: Il s’agit d’une adaptation du cultissime manga du même nom de Jiro Taniguchi, on pourrait même parler de transposition car dans ce film, Thomas revient dans une petite ville de Rhône-Alpes des années 1960. Il n’est donc plus du tout question de Japon.

L’ensemble du film est baigné dans une atmosphère un peu irréelle, les couleurs sont très pures et très belles mais à l’image du personnage principal on se demande quand ce « rêve » va s’arrêter. La musique de Air apporte encore un peu de rêverie et s’adapte parfaitement à l’état d’esprit du personnage. Le « jeune » Thomas est dans un état très particulier puisqu’en plus d’avoir voyagé dans le temps, il se retrouve dans les jours qui précèdent la disparition de son père.

quartier-lointain-mer
Les personnages semblent en lévitation devant le lac vous ne trouvez pas?

En effet, ce dernier se donne la responsabilité de tenter de comprendre ce père taiseux et de l’empêcher d’abandonner sa famille. Il mène donc son enquête.

Quartier-lointain-père

Le contexte familial est pesant même si Thomas tente de profiter davantage des moments passés avec ses parents et sa petite soeur. Il faut dire qu’il s’agit d’une période durant laquelle les échanges entre parents et enfants étaient différents. Il veut à tout prix faire sourire sa mère, une très belle femme dévouée à sa famille mais qui porte une profonde tristesse en elle.

Quartier-lointain-film

Même durant cette période, Thomas connait aussi son premier amour et replonge dans la période de la conquête spatiale, des juke-box et des sorties au bord du lac.

Quartier-lointain-lac

L’enjeu familial de ce « voyage dans le temps » offre donc une grande force émotionnelle à ce film et le rend bien plus intéressant que d’autres films qui ont le même ressort scénaristique.

Publicités

5 réflexions sur “Quartier lointain – Sam Garbarski

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s