Le temps des aveux – Régis Wargnier

Le-Temps-des-aveux

Synopsis: Cambodge, 1971. Alors qu’il travaille à la restauration des temples d’Angkor, François Bizot, ethnologue français, est capturé par les Khmers rouges. Détenu dans un camp perdu dans la jungle, Bizot est accusé d’être un espion de la CIA. Sa seule chance de salut, convaincre Douch, le jeune chef du camp, de son innocence. 

Régis Wargnier connaît bien l’Asie, il a par exemple réalisé le film Indochine Oscar du meilleur film étranger en 1992. Ce film nous montre les débuts de la révolution des Khmers et exclut tout idéalisme du début. En effet, pour asseoir leur autorité les révolutionnaires multiplient les procès expéditifs et les interrogatoires sous la torture. Au total on estime le nombre de victimes à 1,7 millions de personnes!

François Bizot est un scientifique parfaitement intégré au Cambodge, il a même épousé une Cambodgienne. Sa place est donc là-bas malgré les débuts de révolution. En s’aventurant dans une zone occupée par les révolutionnaires il est pris en otage. Malgré cette situation difficile il semble bénéficier d’un traitement de faveur de la part de Douch qui sera l’un des chefs des Khmers rouges. Il pourra aussi compter sur le consul de France incarné par Olivier Gourmet décidément très à l’aise dans les rôles d’homme d’État (L’exercice de l’Etat, L’affaire SK1).

Je ne vous en dévoilerai pas plus sur l’intrigue. Raphaël Personnaz est très bon dans ce rôle de scientifique et père de famille plongé dans une situation extrême. Le film s’appuie énormément sur les dialogues qui alternent le français, l’anglais et la langue locale car il s’agit pour Douch de défendre le « bien fondé » de sa politique de répression et pour François de revendiquer son innocence. Les évènements se précipiteront ensuite donnant l’impression d’assister à l’Histoire en marche.   Le vieillissement des acteurs pour certaines scènes est en revanche lourd comme souvent.

Il s’agit donc d’un film très instructif sur une petite partie des déchirements qu’a engendré la révolution des khmers rouges.

Publicités

3 réflexions sur “Le temps des aveux – Régis Wargnier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s