Les suffragettes – Sarah Gavron

Les-suffragettes

Synopsis: Au début du siècle dernier, en Angleterre, des femmes de toutes conditions décident de se battre pour obtenir le droit de vote. Face à leurs revendications, les réactions du gouvernement sont de plus en plus brutales et les obligent à entrer dans la clandestinité pour une lutte de plus en plus radicale.

Chronique: À travers le personnage fictif de Maud Watts entourée de suffragettes ayant réellement existé, la réalisatrice montre une révolte croissante et un engagement total pour acquérir les mêmes droits que les hommes.

Maud est une blanchisseuse, mariée et mère d’un petit garçon. Comme elle le raconte au premier ministre, elle a déjà une longue vie de travail harassant derrière elle. Elle sympathise avec des suffragettes notamment Violet (Anne-Marie Duff) et Alice (Romola Garaï) la femme du patron de l’usine où elle travaille. Face à l’échec d’actions pacifiques, elles se radicalisent et Maud montre une motivation insoupçonnée. J’ai adoré l’idée qu’une fois que la prise de conscience a eu lieu, il n’y a pas de retour en arrière possible.

Maud et son mari (Ben Wishaw) à l'usine
Maud et son mari (Ben Wishaw) à l’usine

Le film est très réaliste, comme souvent avec les films anglais un grand soin a été apporté à la reconstitution historique. Physiquement les personnes correspondent parfaitement à leur classe sociale: pour la petite anecdote il paraitrait que Carey Mulligan ne s’est pas lavé les cheveux pendant une bonne partie du tournage.  Leur langage oral est celui d’ouvrières même si certaines lettres paraissent un peu trop éloquentes compte tenu du manque d’éducation de Maud.

Le prix à payer

Même si je m’étais préparé psychologiquement, le film comporte de nombreux passages très durs, rien n’est épargné aux suffragettes. Pourtant, le jeu des actrices reste toujours sobre. C’est indéniablement un film à montrer aux jeunes générations. La réalisatrice a donc réussi à transmettre la « mémoire » en la rendant vivante à travers le personnage de Maud.

A Year in England
A Year in England
Publicités

7 réflexions sur “Les suffragettes – Sarah Gavron

  1. J’ai un peu peur du coup qu’il soit trop didactique mais il a le mérite de parler de ce sujet. Si j’arrive à trouver le temps, j’irai malgré tout le voir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s