La manuscrit perdu de Jane Austen – Syrie James

manuscrit-jane-austen

Résumé: Lors d’un voyage à Oxford, Samantha McDonough achète un vieux livre dans lequel se cache une lettre évoquant un manuscrit « qui a disparu à Greenbriar, dans le Devon ».
L’auteure de cette missive, elle en est sûre, ne peut être que Jane Austen ! Elle se rend alors à Greenbriar et demande au séduisant maître des lieux, Anthony Whitacker, de le chercher avec elle. Lorsqu’ils découvrent les feuillets, ils sont immédiatement absorbés par la lecture de ce roman inédit.
J’ai reçu cette « austenerie » pour mon anniversaire et je dois dire que c’est la meilleure que j’ai lu avec Une saison à Longbourn
.
Tout d’abord l’auteure met en scène une spécialiste de Jane Austen qui a dû abandonner sa thèse pour des raisons familiales. Samantha est une jeune femme équilibrée qui adore partager sa passion pour Jane Austen et n’hésite pas tordre les préjugés qui la présentent parfois une écrivaine ennuyeuse et niaise. Elle est donc une parfaite personnification de toutes les « Janeïstes ».
« Les Stanhope »
Les aventures de Samantha la mènent donc à un manuscrit inconnu de Jane Austen (fantasme de tous ses fans). Cette oeuvre est insérée dans son intégralité dans le récit. On y trouve de nombreuses similitudes avec les oeuvres de l’auteure (jeune fille célibataire, fausses pistes amoureuses et critique sociale). Les multiples revers de fortune de l’héroïne font penser aux romans du XIXe siècle en général mais pas toujours exactement à l’univers de Jane Austen. Le style et le vocabulaire sont plutôt bien travaillés pour paraître vraisemblables. J’ai tout de même quelque petites réserves notamment quant à la façon dont un personnage se demande si un autre personnage la voit « juste comme une amie ». C’est une façon de présenter les choses qui me semble un peu contemporaine.

Globalement, il s’agit d’une austenerie intelligente qui rend hommage à Jane Austen avec sobriété tout en étant également un beau clin d’oeil à tous ses fans.

A Year in England
A Year in England chez  Plaisirs à cultiver
Challenge XIXe
Challenge XIXe Dans le manoir aux livres

 

 

Publicités

7 réflexions sur “La manuscrit perdu de Jane Austen – Syrie James

  1. Pourquoi pas ? En général, je méfie des Austeneries qui en général sont d’une mièvrerie affligeantes. Mais ton article me donne plutôt envie d’essayer ce roman qui a l’air tout à fait correct.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s