L’Hermine – Christian Vincent

L'hermine

Synopsis: Michel Racine est un Président de cour d’assises redouté. Aussi dur avec lui qu’avec les autres, on l’appelle  » le Président à deux chiffres « . Avec lui, on en prend toujours pour plus de dix ans. Tout bascule le jour où Racine retrouve Ditte Lorensen-Coteret. Elle fait partie du jury qui va devoir juger un homme accusé d’homicide. Six ans auparavant, Racine a aimé cette femme. Presque en secret. Peut-être la seule femme qu’il ait jamais aimée.

Chronique: Après Les saveurs du palais qui était clairement raté Christian Vincent revient avec un film qui revendique une grande sobriété.

Il s’agit de suivre le procès d’un jeune père de famille accusé d’infanticide dans le Nord-Pas-de-Calais. À cette occasion, le président du tribunal revoit une femme qu’il a aimé (presque secrètement) parmi les jurés. La richesse du film réside dans son réalisme autour du fonctionnement du tribunal, on découvre les rivalités entre collègues, l’attitude parfois hilarantes des témoins peu habitués à s’exprimer en public…etc. Les jurés sont un peu stéréotypés. Le président Racine a juste ce qu’il faut de « Luchini »: solitaire, détesté par son entourage, en plein divorce il est en revanche très attaché à sa fonction au point d’être parfois extrêmement pointilleux. Ce rôle est parfait pour Luchini et inversement.

L’histoire d’amour est plus discrète, elle repose sur quelques rendez-vous mais surtout sur la beauté et le charisme de Ditte (excellent choix d’actrice). Fidèle à sa fibre réaliste que j’évoquais, le film n’offre que le point de vue des jurés sur l’affaire d’où une certaine frustration, la vérité ne peut être qu’entrevue.  Cela montre la fragilité des témoignages et des éléments d’enquête.

Il s’agit donc d’un film de procès (genre quasi-inexistant) en France qui offre un autre point de vue que celui des films policiers. Derrière une apparente simplicité, le film traite de nombreux sujets et glisse un peu d’humour et de tendresse là où on ne s’y attend pas forcément.

Publicités

Une réflexion sur “L’Hermine – Christian Vincent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s