Ce coeur changeant – Agnès Desarthe

Ce coeur changeant

 

Résumé: Née à l’aube du XXe siècle, Rose débarque à Paris à 20 ans et se trouve projetée dans un univers totalement inconnu. L’affaire Dreyfus, puis la guerre de 14 éclatent. Les années folles se succèdent. Les bas-fonds, la vie de bohême, la solitude… Rose risque à tout moment de tomber.

Chronique: J’ai choisi ce roman car comme La terre qui penche, il se détache du courant hyper-réaliste et contemporain de la rentrée littéraire.  L’entrée en matière n’a pas été facile, Agnès Desarthe a style particulier, fait de très longues phrases pour expliquer le passé de Rose mais ma lecture s’est progressivement accéléré.

L’époque du roman est connue pour ses multiples crises (Affaire Dreyfus, antisémitisme, Grande Guerre). On ressent cette forme de crise morale à l’image du roman Le journal d’une femme de chambre d’Octave Mirbeau.

Rose, personnage principal est issue d’un couple mal assorti entre un militaire français rêveur et passif et une belle danoise que les médecins qualifient d’hystérique. Ces deux personnages représentent chacun à leur manière une forme de « fin de race ».

Elle débarque à Paris, armée de quelques « compétences » acquises grâce à sa charismatique gouvernante  Zelada. Mais elle ignore tout des rapports humains et des règles de la société. Elle connaît pourtant un destin riche en rebondissements au gré des rencontres qu’elle fait. Il s’agit majoritairement de rencontres avec des femmes fortes, les hommes semblent inutiles ou dangereux. À la manière d’un personnage de feuilleton populaire, elle connaît plusieurs revers de fortune.

Cependant, Rose est incapable de comprendre son propre comportement ni celui des autres. Plongée dans sa propre vie, dominée par ses émotions elle a beaucoup de mal à prendre du recul. À l’inverse elle paraît parfois déconnectée de la réalité. Elle est semblable à la pierre inconsciente des causes qui provoquent son mouvement comme le décrit le philosophe Spinoza.

Agnès Desarthe revisite donc le roman-feuilleton de la fin du XIXe siècle en y apportant une réelle amertume et une noirceur. Les personnages restent assez loin de nous, ils sont souvent antipathiques. Le style, fait de très longues phrases déroute un peu au début de la lecture mais on est progressivement happé par les aventures que vit Rose.

Publicités

5 réflexions sur “Ce coeur changeant – Agnès Desarthe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s