Spotlight – Tom McCarthy

Spotlight

Synopsis: Adapté de faits réels, Spotlight retrace la fascinante enquête du Boston Globe – couronnée par le prix Pulitzer – qui a mis à jour un scandale sans précédent au sein de l’Eglise Catholique. Une équipe de journalistes d’investigation a enquêté pendant 12 mois sur des suspicions d’abus sexuels au sein d’une des institutions les plus anciennes et les plus respectées au monde. L’enquête révèlera que L’Eglise Catholique a protégé pendant des décennies les personnalités religieuses, juridiques et politiques les plus en vue de Boston, et déclenchera par la suite une vague de révélations dans le monde entier.

Chronique: J’ai entendu parler assez tardivement de Spotlight un film à oscars dans la pure tradition américaine des enquêtes journalistiques. La réalisation est classique mais au service d’une histoire édifiante.

Le film s’applique à présenter la ville de Boston et la solidarité des ses institutions les plus puissantes. Il y a également un esprit « village » pour ne pas dire paroisse très marqué. Les victimes sont souvent des enfants pauvres venant de familles désunies mais les élèves de lycées privés ne sont pas à l’abri non-plus. Ce portrait de ville gangrénée pourrait cependant s’appliquer à n’importe qu’elle ville.

L’enquête montre différentes attitudes possibles pour les avocats. Le système américain ayant tendance à privilégier les accords financiers est d’autant plus choquant associé à ce sujet délicat. Les journalistes de la cellule Spotlight sont passionnés, on rêverait d’avoir davantage de journaux qui laisseraient une équipe enquêter pendant un an sur un seul sujet. Leurs méthodes s’apparentent parfois à celles de chercheurs en sciences humaines (certaines scènes m’ont rappelé mon mémoire en Histoire). Cependant les journalistes ne sont pas exempts de reproches, leur chef interprété par Michael Keaton (définitivement de retour sur le devant de la scène)  n’avait pas souhaité creuser l’enquête autour de l’accusation de 20 prêtres par le passé. D’autre part, ils restent dans une logique de concurrence et craignent que d’autres journaux n’éventent leur scoop.

Ce film a donc l’intelligence de recréer l’enquête en prenant un certain recul y compris sur les journalistes-héros. Les acteurs sont sobres et au service de l’histoire (Mark Ruffalo, Rachel McAdams). On peut tout même regretter que la mise en scène n’ait aucune identité, le film aurait pu être réalisé par n’importe qui à n’importe quelle époque.

Publicités

6 réflexions sur “Spotlight – Tom McCarthy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s