Dans les forêts de Sibérie – Safy Nebbou

sibérie

Synopsis: Pour assouvir un besoin de liberté, Teddy décide de partir loin du bruit du monde, et s’installe seul dans une cabane, sur les rives gelées du lac Baïkal.
Une nuit, perdu dans le blizzard, il est secouru par Aleksei, un Russe en cavale qui vit caché dans la forêt sibérienne depuis des années.

Chronique: Il s’agit d’une adaptation du roman de Sylvain Tesson habitué des récits de voyages. Le point de départ est relativement banal: un trentenaire qui semble assez aisé décide de tout plaquer pour passer une durée indéterminée en Sibérie. Il souhaite fuir le bruit et l’absurdité du mode vie contemporain. On ne sait que très peu de choses sur lui et on est plongés rapidement dans l’immensité de la Sibérie ce qui est très intéressant.

raphel-personnaz-sibérie

La scène montrant l’approche de la Sibérie et la traversée en camionnette du lac gelé est superbe. La réalisation est à hauteur de personnage, en l’occurrence Teddy interprété par Raphaël Personnaz (Le temps des aveux) un acteur que j’aime beaucoup. Le film a donc une pureté et une beauté assez simple qui ne nous écrase pas comme le fait la caméra d’Alejandro G. Inarritu dans The Revenant. Le scénario est également assez épuré, au moment où l’ennui pourrait commencer à poindre, apparaît un personnage de fugitif (interprété par Evgueni Sidikhine) qui va se lier d’amitié avec Teddy.

Cet homme bourru vit de la chasse et connait toutes les subtilités du climat local. Il a tout d’un penseur russe (Léon Tolstoï, Fedor Dostoievski..etc) avec sa barbe et sa misanthropie. Il a des échanges passionnants avec Teddy. C’est très beau et finalement assez rare d’assister à la naissance d’une amitié masculine.

Au final, le film est étonnamment optimiste et lumineux comme l’illustre la musique énergique du trompettiste Ibrahim Maalouf, il offre une vision « chaleureuse » de la SIbérie.

Publicités

5 réflexions sur “Dans les forêts de Sibérie – Safy Nebbou

  1. Ce film est un gros coup de coeur pour moi. J’admire Raphaël Personnaz. Je le trouve incroyable dans ce film. Les images sont sublimes. Je me croyais vraiment en Sibérie. Et la musique est superbe. Le tout forme une bouffée d’air frais et m’a fait voyager. En sortant du cinéma, je n’avais qu’une envie : aller en Sibérie, moi aussi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s