La fille d’avant – J.P Delaney

9782863744499-V-03.indd

Résumé: C’est sans doute la chance de sa vie : Jane va pouvoir emménager dans une maison ultra-moderne dessinée par un architecte énigmatique… Avant de découvrir que la locataire précédente, Emma, a connu une fin aussi mystérieuse que prématurée. 

La magazine Causette du mois de Juillet 2017 consacre un article au « Domestic Noir » nouveau genre littéraire à la mode qui est aussi un vrai business. Je craque de temps en temps pour ce type de roman sans jamais atteindre la claque que j’ai eu à la lecture de Gone Girl de Gillian Flynn (La fille du train ne m’avait pas convaincu).

Il s’agit de romans dont le personnage principal est féminin, se déroulant plutôt en milieu urbain et avec une thématique de danger autour du foyer (mari, amant…etc).  Ce roman en est le parfait exemple, il met en scène 2 working girls qui ont vécu successivement dans une maison luxueuse à Londres. Cette maison représente un idéal de minimalisme et de perfectionnisme. Leur rapport à la maison et les différents tests auxquels les soumet le charismatique architecte oriente le roman vers une réflexion autour de la vérité et de la volonté de se transformer pour plaire à quelqu’un. Comme toute utopie, la maison engendre des dérives et des dangers. Les chapitres courts rythment bien la lecture et donnent envie d’en savoir davantage sur chacune des deux locataires. J’ai eu une préférence pour Jane qui se reconstruit après un drame très intime.

Héroïnes féminines ne veut hélas pas dire roman féministe

Au delà de leurs problèmes et de leurs drames, leurs 2 histoires tournent beaucoup autour de leur rapport aux hommes. Elle existent essentiellement à travers la séduction. On atteint parfois le pire en terme misogynie: l’auteur surfe allègrement sur le fantasme des femmes menteuses et manipulatrices. Les séances chez la psy ne sont pas parfaitement exploitées, on sent que l’auteur s’est documenté sur différents troubles comportementaux mais le résultat est indigeste. Pour couronner le tout, la résolution finale est décevante.

Publicités

4 réflexions sur “La fille d’avant – J.P Delaney

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s