Summer – Monica Sabolo

summer-monica-sabolo

Résumé: Lors d’un pique-nique au bord du lac Léman, Summer, dix-neuf ans, disparaît. Elle laisse une dernière image : celle d’une jeune fille blonde courant dans les fougères, short en jean, longues jambes nues. Disparue dans le vent, dans les arbres, dans l’eau. Ou ailleurs ?
Vingt-cinq ans ont passé. Son frère cadet Benjamin est submergé par le souvenir. Summer surgit dans ses rêves, spectrale et gracieuse, et réveille les secrets d’une famille figée dans le silence et les apparences.

ChroniqueMonica Sabolo nous propose ici un roman d’atmosphère mais aussi un roman psychologique raconté du point de vue de Benjamin un homme dépressif appartenant à une puissante famille suisse et hanté par la disparition de sa soeur aînée. L’auteure décrit avec précision cette haute bourgeoisie étourdie de fêtes et de sports nautiques. Tout le monde est beau, puissant et bronzé mais les relations humaines sont, elles, glaçantes à l’image du monde décrit dans Mars l’essai autobiographique de Fritz Zorn. Dans cette Suisse aseptisée, seules les jeunes filles en fleurs sont fascinantes, fragiles et entourées d’une forme de danger. La disparition dans ce cadre idyllique, sans violence mais avec le danger que peut représenter le lac est superbement décrite. Si l’auteure revendique des inspirations américaines notamment celle de Laura Kasischke, elle développe une plume poétique et subtile bien à elle.

Le regard de Benjamin, adolescent de 14 ans un peu gauche donne toute sa puissance au récit. Sensible, délaissé par ses parents il affronte le temps qui file sans Summer. L’ adolescence, la vie étudiante avec une dépression latente et un certain dégoût pour sa propre personne et son entourage. Le destin contrarié du jeune frère aurait-il été différent sans ce drame? Les excès fréquents dans ce milieu (drogues, alcool) et la famille dysfonctionnelle laissent à penser que sa vie aurait été tout aussi douloureuse sans ce drame.

Une fois l’ambiance installée, il est très délicat de terminer un tel roman et tant que lectrice j’avoue avoir accélérer ma lecture et ainsi avoir un peu moins profité du dernier quart du roman. La temporalité s’étend peu à peu 10 après la disparition puis 25 ans. La tension peut sembler se diluer, les souvenirs se mêlent aux rêves et aux analyses de Benjamin avec son psychologue. Les émotions risquent de s’émousser pour les personnages comme pour le lecteur. J’ai tout de même apprécié la réponse apportée par l’auteure qui sans être renversante (le spectaculaire n’est pas l’objectif ici) clos le roman et met fin à l’incertitude.

Grand-Prix-des-lectrices-48eme-edition

Publicités

2 réflexions sur “Summer – Monica Sabolo

  1. Je constate qu’un certain nombre de blogueuse s’est jeté sur ce livre qui m’intéressait également, mais c’est vrai que la plupart des avis semblent comme le tient : pas un coup de cœur.
    Merci en tout cas pour ton partage bien argumenté 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s