Everybody knows – Asghar Farhadi

Everybody-knows

Synopsis (Allociné): A l’occasion du mariage de sa soeur, Laura revient avec ses enfants dans son village natal au coeur d’un vignoble espagnol. Mais des évènements inattendus viennent bouleverser son séjour et font ressurgir un passé depuis trop longtemps enfoui.

J’étais très curieuse de découvrir cette incursion d’Asghar Farhadi dans le cinéma espagnol. Son film Une séparation est pour moi un chef d’oeuvre. J’avais cependant trouvé Le passé pesant et Le client pas totalement abouti.

Une plongée réussie dans l’Espagne rurale

Le réalisateur transcrit très bien le retour des immigrés (qui peut d’ailleurs s’appliquer à d’autres régions du monde comme le Maghreb) avec la joie démonstrative et les rapides nouvelles. Le village est bien décrit avec quelques éléments sur la crise économique en filigrane. Le village semble incarné par le personnage de Paco (Javier Bardem, parfait) un viticulteur charismatique qui fait clairement partie des meubles. Le mariage est également un parfait exemple de bonheur familial avec la chanson originale « Se muere por volver »  qui reste dans la tête.

mariage-everybody-knows

Le film bascule ensuite dans une ambiance plus dramatique. Comme souvent chez Asghar Farhadi cet évènement révèle des facettes peu reluisantes des personnages et la suspicion est omniprésente. Le mari de Laura interprété par Ricardo Darin est un homme passif et dévot assez insupportable.

Everybody-knows-penelope-javier

Néanmoins l’absence totale d’intervention de la police/justice et de la société en général m’a paru peu crédible et donne un aspect artificiel et un peu hors-sol à l’ensemble. Un personnage va tout de même se révéler plus juste et droit que les autres. Quant au secret de famille il n’est ni ridiculement évident ni révolutionnaire.

Au final, Asghar Farhadi livre un film mitigé qui reste agréable à regarder car il a  le mérite de ne pas être plombant malgré des thèmes difficiles abordés. Cependant, la construction en vase clos s’avère un peu vaine et manque cruellement de réalisme et de vie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s