Paradigma Pia Petersen

 

Résumé: Los Angeles, la ville sur la faille. Dans les coulisses de la remise des Oscars, une Marche silencieuse s’organise. Sur les téléphones, les rumeurs et les hashtags ont lancé le mouvement.Dans les rues, des grappes d’inconnus venant de partout se rassemblent, dans une ambiance explosive et électrique.
Tout est parti de Luna. Mais qui est Luna ?
Beverly Hills, les stars, les hackers, les gangs, les flics, les riches… face à des millions d’exclus de la société du spectacle, qui ont décidé de reprendre leur destin en main.

Chronique: Pia Petersen est une autrice d’origine danoise mais dont la langue de plume est le français. Je remercie les éditions Les Arènes pour l’envoi de ce roman qui est pour moi une découverte de son œuvre.

Ce roman aborde des thématiques totalement contemporaines et évoque la nécessité d’un changement de paradigme économique et social. Les inégalités sociales, les dessous d’internet ou encore les quartiers de non droits sont évoqués avec justesse. Ces thèmes sont développés le long d’une déambulation dans Los Angeles qui représente un concentré des maux de la société et des inégalités. Une grande quantité de personnages servent d’exemples à cette démonstration par leur histoire personnelle.

Une dimension prophétique

L’écriture est originale, outre la narration principale, on trouve des manifestes et des lettres de protestation politique. L’importance d’internet est ainsi sans cesse soulignée. Les personnages ont une dimension prophétique à l’image de la mystérieuse Luna ou de Malcolm X (rien que ça). La longue marche des sans abris a un aspects presque biblique ou mythologique. Cette originalité et ce mélange des genres trop rares dans la littérature francophone m’ont plu.

Je suis donc séduite par ma lecture de ce roman qui mêle des thématiques très contemporaines et politiques avec un style proche des romans anglo-saxons.